Historique

A la suite d’un cursus banal à l’école, Tite se lance d’abord dans le « Sanitaire et Sociale » pour ensuite empocher un BEP Vente Action Marchandes et finir par l’envie de faire de la poterie.

Elle rencontre une artiste peintre et intègre un groupe en tant que coloriste. Elle met donc de la couleur dans les bureaux de l’ANPE de Chalon sur Saône avant d’arriver au Cirque.

Elle commence la gymnastique artistique à l’âge de 4 ans et développe un très bon niveau acrobatique (Championnat de France de gym, en individuel, 1991).

C’est ce qui lui permet d’intégrer les écoles supérieur de cirque. Elle se forme à l’ENACR ( Ecole National de Rosny sous Bois) ou elle se perfectionne en tant que fildeferiste.

Elle continue sa formation au CNAC (Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne) ou elle se perfectionne en tant que clown.

Elle lie ces deux disciplines et, à la fin de ses études, elle part terminer sa formation dans la rue ( la meilleure des écoles pour travailler la présence scénique, selon elle).

Ce travail dans la rue, lui permet de s’intégrer dans n’importe quel lieu et de s’adapter à tous les publics, pour jouer ses spectacles.



Création de la Conserverie

Tite crée la Compagnie « La Conserverie » en 2009, à Toulouse. Elle monte en 2011 son premier spectacle « La Tête en Confiote » (solo fil et clown). Ce spectacle a joué plus de 180 représentations et est encore demandé aujourd’hui.

En 2013, elle migre à Montigny-lès- Metz et s’entoure d’une nouvelle équipe artistique et administrative.

Elle crée en 2014 un deuxième spectacle « Ça Coule de Source ! » (duo clownesque).

Et en 2016, un autre spectacle en collaboration avec la compagnie Raiemanta « Jean Tit’Liz » (trio clown, fil, musique et contorsion). Elle travaille actuellement sur un second solo « Mirabelle se rebelle ou Danton (titre provisoire) », spectacle de fil, clown et acrobatie sur cheval à bascule.

La Compagnie a bénéficié du soutien de la Région Alsace-Champagne- Ardenne-Lorraine (de 2014 à 2016) grâce à son partenariat avec le Cirk’Eole. Cela a permis à la Compagnie de développer de nombreux projets (stage, laboratoire de recherche, sensibilisation cirque...).